Combien ça coûte, quelqu'un?

Partout, l'esclavage est illégal.

Mais une des informations qui circule trop peu est que, partout, l'esclavage existe quand même.

Non, ooops, pas tout à fait, soyons exacte: si vous vivez en Islande ou au Groenland, il semble qu'il n'y ait pas d'esclaves dans votre pays.

Mais partout ailleurs, oui.

Partout ailleurs, un nombre variable de personnes sont forcées de travailler sans paie sous la menace de la violence et sans pouvoir partir. Le trafic humain est souvent la face la plus visible du phénomène. Et encore. Comme médecin, comme soignant, il arrive qu'on y soit confronté. Si vous êtes soignant et que cela vous arrive, quelques conseils très raisonnables se trouvent ici. Il y en a d'autres ici. On se sent souvent démunis, et chaque aide apporté à chaque personne compte. Vous trouverez aussi une série de contacts d'ONG ici, si vous vous trouvez devant un cas de trafic humain. Mais la traite ne représente en fait qu'une partie de l'esclavage. Car pour être considérée comme victime de traite il faut ... passer une frontière. Si quelqu'un vient dans votre village vous offrir du travail, vous embarque dans une mine ou une maisons close qui se trouve dans votre pays, ne vous paie pas, et vous brutalise ou vous tue si vous tentez de partir, vous n'apparaîtrez pas nécessairement sur une statistique.

Une autre information qui circule trop peu est que l'augmentation de la population mondiale a conduit à une chute record du prix moyen d'un esclave. Moins de 100$. Le plus innommable dans tout ça est que du coup, dans la plupart des pays du monde, acheter une personne peut être si abordable que le propriétaire n'a pas de raison économique de s'en occuper. Adulte ou enfant, un esclave devient parfois l'équivalent humain d'une tasse en plastique: jetable et remplaçable.

Les mots que je viens d'employer, 'prix' 'acheter' 'abordable' 'jetable' 'remplaçable' 'propriétaire', vous choquent? Tant mieux! L'esclavage est un des affront fondamentaux à notre humanité commune. Une atteinte à la liberté la plus basique de se posséder soi-même. L'exposition d'un être humain à la merci des lubies d'un autre être humain, le plus souvent avec des conséquences désastreuses. Ce n'est pas un hasard si l'esclavage est un des interdits spécifiques des droits humains.

Mais ce n'est pas un hasard non plus si cet interdit est transgressé 27 millions de fois dans le monde actuel. L'esclavage est un crime économique, pratiqué parce qu'il est dans l'intérêt des esclavagistes, et que les victimes ne peuvent pas se défendre. Une bonne nouvelle, donc: il peut être combattu avec des outils économiques. Autre bonne nouvelle: la proportion de la population du globe qui est en esclavage n'a jamais été aussi basse. Et encore: abolir l'esclavage coûterait, en termes globaux, très peu. Allez voir cette vidéo. Ensuite, vous aurez probablement besoin d'aller aussi regarder le site de l'organisation Free the slaves. Alors voilà le lien...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez vous identifier au moyen des options proposées, ou laisser un commentaire 'anonyme' si vous ne voulez pas les utiliser. Évidemment, dans ce cas vous pouvez quand même nous dire qui vous êtes.