La justice sur contrat



On a beaucoup parlé d'enjeux et de situations suisses ces derniers temps. C'est le moment de voyager un peu. Alors bon je dois quand même vous avertir...Quand on voyage en pensée sur un blog d'éthique il y a un risque: croiser des enjeux lourds, qui touchent beaucoup de monde, et fort difficiles à résoudre. Ou plutôt, le risque est de commencer à voir ces enjeux, qui sans cela arriveraient à nos portes et dans nos poches sans que l'on ne s'en rende compte. Sans doute préfère-t-on ne pas les voir. Peut-être parce qu'ils sont difficiles à résoudre, justement.

Car de notre portable au chocolat, des médicaments qui nous sauvent la vie aux diamants qui signalent qu'on la passera avec un autre, il est devenu très très rare que l'on fabrique quoi que ce soit d'une manière qui, disons, appellerait notre approbation sans réserve comme ça. Regardez cette vidéo. Mais alors jusqu'au bout. Le début est simplement déprimant. La difficulté n'est pas ici de diagnostiquer le problème. Le regarder c'est le voir. Non, ce qui est difficile, c'est de trouver des solutions suffisamment réalistes pour ne pas être de simples expressions de bonne volonté. Il est donc heureux que certains s'y attellent, et tentent de faire précisément cela. C'est en fin de vidéo, ça. Des solutions modestes par rapport aux besoins, peut-être. Mais si une chose comme ça fonctionne vraiment peut-on encore dire qu'elle est modeste?

Ces solutions, certains d'entre vous sont certainement mieux à même de les évaluer que moi. Alors dites-nous. Réaliste? Utile? Bonne idée? Non?

Et si vous en connaissez d'autres, des solutions, même partielles, indiquez-les dans les commentaires. Après avoir vu cette vidéo, on sera très intéressés...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez vous identifier au moyen des options proposées, ou laisser un commentaire 'anonyme' si vous ne voulez pas les utiliser. Évidemment, dans ce cas vous pouvez quand même nous dire qui vous êtes.