Colloque: psychiatrie et littérature


L'Institut d'éthique biomédicale où je travaille organise tous les mois un colloque qui est ouvert au public. Alors comme ce blog est lu par des personnes qui peuvent être intéressées, et que certaines (certaines!) ne vivent pas trop loin, je vais profiter pour vous les annoncer.

Le prochain aura lieu la semaine qui vient, et il sera question de Medical Humanities. En français 'Sciences humaines en médecine', une discipline qu'un centre réputé décrit ainsi (la traduction est un peu libre).

'Les sciences humaines et les arts fournissent un éclairage sur la condition humaine, la souffrance, la singularité, notre responsabilité les uns vis-à-vis des autres, et offrent une mise en perspective historique de la pratique et de la pensée médicale. L'attention à la littérature et aux arts aide à développer et nourrir des capacités d'observation, d'analyse, d'empathie, et d'introspection -- des aptitudes essentielles à une pratique humaine de la médecine'.

Un domaine pas toujours facile à décrire, comme le souligne le site dont j'ai tiré l'image ci-dessus. Mais, au jour le jour, à la fois intéressant et crucial. Une bonne combinaison, ça.

Ce colloque offrira un exemple d'activité dans ce domaine. Il aura lieu ce lundi, 4 mai 2009, de 12h30 à 13h45. C'est aux Hôpitaux Universitaires de Genève, c'est-à-dire ici (sauf que la rue s'appelle depuis peu autrement, mais vous trouverez). Montez au 6e étage, c'est la salle 6-758 (6ème étage Bât. Principal – Médecine Interne - Bibliothèque).

Les orateurs seront:
Gilles Bertschy (Professeur adjoint au Département de psychiatrie, médecin adjoint agrégé au Service de psychiatrie adulte des HUG)
Alexandre Wenger (PhD, maître-assistant au Département de langue et littérature françaises et à l’Institut d’éthique biomédicale, UniGe)

Ils donneront une conférence intitulée

Le Trouble bipolaire entre psychiatrie et littérature

Voici le résumé qu'ils ont donné:

Dans le cadre de leurs activités d'enseignement et de recherche, Gilles Bertschy et Alexandre Wenger collaborent régulièrement depuis quelques années. Leurs intérêts respectifs, bien qu'ils soient rattachés à des domaines apparemment aussi éloignés que la clinique psychiatrique et la littérature, convergent néanmoins sur la question des expressions du trouble bipolaire. Ils vous convient à une séance originale du colloque de l'Institut d'éthique biomédicale, au cours de laquelle ils illustreront la manière dont la psychiatrie et la littérature en particulier, les sciences et les arts en général, peuvent mutuellement se servir de ressources.

Cette conférence est ouverte à toute personne intéressée. Vous en êtes? Alors à lundi!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez vous identifier au moyen des options proposées, ou laisser un commentaire 'anonyme' si vous ne voulez pas les utiliser. Évidemment, dans ce cas vous pouvez quand même nous dire qui vous êtes.